Marianne Lili s’oppose aux élections présidentielles qui viennent en France et aux Etats-Unis

Dans notre monde téléguidé, ce depuis des siècles , probablement plus que la fin du XIXème siècle, où les politiques occidentales ont montré leur échec, puisqu’elles ont fait subir le massacre à l’Europe et au monde, puisque pour y échapper, on bouffe les morts de ces massacres, et consomme les massacres qu’on fait exécuter ailleurs. Puisque l’école, sur les dettes qu’on a aux pays pauvres, coûte des massacres aux hommes, puisque la médecine actuelle fonctionne à faire défaire les vies pour renutrir d’autres, des patients qui paient à la sécurité sociale de leur vie, afin que la politique française joue sur le monde, à cher, imposant massacres, épidémies et tyrannies terribles, torture, on reparle de la possibilité de camps concentrationnaires encore. Ne pas parler de ces millions d’émigrés à la dérive, fuyant la guerre, la pauvreté. Ne pas parler les dizaines de millions d’esclaves de par le monde, menacés d’extermination et de renouvellement et même augmentation de leur nombre. Une politique globale vaine et terrible qu’ils essaient de réitérer, les échecs du passé dont on repasse commande. On ne veut plus que cette politique terrible nuise encore au monde. On veut que ce monde téléguidé protège l’homme avec efficacité, une gestion centralisée par des professionnels compétents protégés par une justice vertueuse qui travaille sévèrement afin de juguler ce qui assassine, massacre l’homme de par le monde et le temps même. Une économie réglée de façon à ce que chacun puisse vivre décemment et bien. Juger le vol de propriété, juger le néocolonialisme en Afrique, en Asie, en Amérique, en Europe même et en Océanie aussi, on en discute, sous des formes à peine allégées en réalité. Même l’esclavage en ces temps de renégociation d’enveloppe, est envisagé en Europe, on reparle du communisme en Europe de l’est et il serait exigé qu’on y paie aussi, en altération de nos droits et conditions. Les peuples doivent être souverains d’eux-mêmes et de leurs territoires. Renouveler des contrats économiques qui font voler les droits à exploiter leurs terres aux Africains, aux Asiatiques, aux Européens aussi, et aux autres, achetés par des multinationales dont on discute le droit de pouvoir jouir de tant aux dépens, au déficit des populations encore. Revendiquer qu’on puisse s’opposer efficacement au vol des peuples. Discuter de ce que la science apporte aujourd’hui aux hommes dans notre monde où probablement ceux qui nous téléguident connaissent ce que l’on sait depuis peut-être des millénaires pour ce qui est de découvertes récentes.
Les dettes en démocratie de l’Europe qui massacre ailleurs pour ses vovotes aux assemblées, ne pas parler des élections qui font voter le peuple, le prix que cela est pour nos populations et les autres, la mort précoce, la souffrance, les massacres, les épidémies, les tyrannies, et la menace globale qui pèse dangereusement et qui nous fait redouter de vivre à nouveau des formes de tyrannie et de pauvreté, de massacre.
Les manipulations, les altérations en économies de corps actuelles des organismes au niveau mondial, cette fragilisation extrême qui n’a pas encore été justifiée suffisamment, qui rappelle les camps nazis, encore, qui faisaient démonstration de cet art d’économie des physiologies et civilisations. Ces insécurités de nos corps, nos esprits, nos sociétés, nos espaces, nos économies, nos banques, nos revenus, nos durées de vie, ceci porte à condamner la politique occidentale qui a échoué en ce qu’elle a essayé depuis longtemps. La menace globale tirée plusieurs fois par heure, par minute même, tenue à ce qu’on sait du monde aujourd’hui, nous fait exiger des procès exemplaires afin que le peuple soit enfin protégé dans sa vie. Les fins d’enveloppe de 2012, qui ont conduit aux massacres, dont les deux guerres mondiales en cloutage serré, et qui nous mettent devant une menace globale d’extermination totale et un risque nucléaire souvent visé en France notamment. Aux Etats-Unis, les émeutes des populations sont des formes de guerre légère due par les Etats-Unis aux comptes mondiaux, les dettes non assumées, tirées sur les pays pauvres doivent être jugées, afin que ces pays vivent heureux et souverains d’eux-mêmes.
Signaler combien les économies de corps sont chères puisque de fonctionnement non optimal, le corps complet est d’économie bonne, avec les droits intégraux des humains, portés par notre corps, de par notre nature d’être humain, par nos gènes mêmes, ainsi solidarisés sur notre vie, nos droits afin que d’ensemble on soit protégé dans nos vies et que ceux qui veulent nous les ôter, soient punis et exposés aux même risques que la population ceci afin de les freiner.
Les processus de simili robotique, bionisme, mécanisme, qui sont chers pour tempérer les risques globaux, avec ces roues des partis pour redistribuer le tir, ceci, on dénonce qu’il est une autre voie pour réduire le risque sur nos vies, nos économies. Les altérations des qualités de préservation de nos organismes font inquiéter des risques sur nos santé, ce de façon étendue, redistribuées les pathologies, une augmentation de la fréquence des handicaps, et encore faire payer de recherche, d’attente, de mort, de souffrance, ce qu’on sait déjà guérir de l’homme. Signaler combien sont piégés nos corps, nos mouvements contraints, nos pensées simplifiées et chèrement payées, ne cessant de payer de nos vies nos actes quotidiens.
Signaler combien les vols des vies massacrées, prélevées, les droits restreints des populations pauvres ont mené leurs droits en Europe qui regorge de magasins pleins à craquer de denrées, de biens, que les autres parent ces vols par des simplifications de leur vie quotidienne, par des pouvoirs d’achat très restreints. Signaler que l’Europe compte toujours des pauvres, alors que l’utilité qu’il y ait des riches dans nos sociétés est sans cesse à discuter, puisque l’économie de tous en ce que les riches ont de trop redistribuée, peut porter une économie saine et qui protège tous.
Afficher ces contrats de succès qui ont toujours en prix la mort précoce, visée sur les autres, en simili-agents des gouvernements, qui rebondit sur eux-mêmes, le coût en ces contrats des progrès sociaux et de tous les progrès, qui finit en massacres. Tous doivent pouvoir jouir d’une vie heureuse et du droit à vivre complet.
S’opposer avec fermeté aux ventes et même prélèvements forcés de nos vies, signaler que vendre un être humain c’est l’exposer à l’esclavage, à l’altération profonde de son droit à vivre, à la mort précoce, à la guerre, à la torture, à la tyrannie, à défaire nos souverainetés, nos corps, nos esprits, nos sécurités. Revendiquer les baux mondiaux qui sont en fait la propriété que chacun a de son propre corps, ceci lié au droit de jouir de manière équitable avec l’ensemble des hommes des biens que la Terre peut nous offrir, la vie nous est propice, et se faire avoir par des politiques vains puisqu’ils jouiraient donc de nos corps, de nos droits et c’est ainsi qu’ils nous font exécuter.
Ces élections présidentielles, qui nous amènent un programme présidentiel déjà à l’oeuvre à tirer nos vies, qui les défait déjà, faire l’avenir sur ces altérations de nos populations programmées, ces élections chères à nos vies en droits sacrifiés, en massacre quelque part, qui nous mettent en dette aux pays pauvres, d’ensemble prélevé en tribut à leurs vies, et aux nôtres, qui sont encore en risque d’être massacrées, ainsi que le sont signalées les vies jeunes abattues des Occidentaux qui voyagent dans les pays en guerre par exemple.
Discuter des pays dont le droit du sol a été converti en emprunt de guerre et qui volent à l’Afrique qui a su tempérer mais s’est fait réduire en esclavage de ne pas pouvoir aller à la guerre plus, sur vol par les autres régions de parties de droit. Et leurs guerres, ils les font pour les Occidentaux beaucoup, qui paient en s’allégeant mais prélèvent beaucoup pour tenir, ainsi par le portail Auschwitz toujours en action pour véhiculer des vies prélevées dans les pays pauvres vers l’Occident, ainsi que d’autres portails à travers le monde qui véhiculent les vies prélevées par des droits falsifiés, des justices corrompues qui peinent à faire établir le droit, les forces de l’ordre, les militaires au service des politiques.
Depuis la préhistoire, l’homme doit pouvoir jouir de droits complets, et cela a été défait par des emprunts de guerre pour tenir dans l’adversité, ces droits contraints, ce code de guerre qui maintient actuellement, malgré qu’il soit forcé souvent en falsifications, en votes faussés augmentés de manière illégale, les peuples dans des droits qu’on nomme système occidentalis, africanus, asiaticus, et les autres, contraints sur les droits de base, les droits intégraux de l’humanité qui sont dus de par le simple fait d’être né, d’être vivant, d’être un être humain.
Signaler que maintenir les autres peuples en tyrannie par prélèvement de leurs droits, dire qu’on paie alors qu’on les vole, de manière manifeste, grossière aussi, indécente, terrible, ceci doit être sanctionné et l’ensemble du peuple mondial doit vivre uniformément libre, heureux et protégé.
Les économies de corps ayant entraîné des risques sur les populations, dont beaucoup sur les enfants, comme on peut voir par le chiffre alarmant des dizaines de millions d’enfants réfugiés en migration difficile, en détresse, ces dizaines de millions de vies dont on doit assumer que les mettre en danger ainsi doit être jugé et sanctionné afin que cessent ces menaces sur les vies. Les programmes chers pour gérer les enfants et les bas âges et les autres âges doivent être examinés afin que tous soient heureux dans une gestion optimale, économique des corps, mais non tyrannique. Les budgets énormes et les vies qui de contrainte mondiale sont le prix à verser pour le maintien de ces système particuliers où ils essaient de préserver les enfants, ces risques terribles qui nous inquiètent, qui pèsent sur les populations mondiales, on les préjuge et on veut les faire juger afin qu’une solution adaptée à l’ensemble des populations humaines soit mise en oeuvre, on exige bien mieux et plus pragmatique que ce qui est actuellement réalisé.
Un changement de constitution ne saurait pas bien juguler le problème, en réalité, on préjuge que les massacres et autres fléaux d’humanité persisteraient et en seraient le coût; la solution Marianne qui a tout fait de l’homme, tout construit, dans la lutte clandestine, tout gagné des progrès de l’homme, est la solution la mieux adaptée au monde, à juguler les risques et établir un règne heureux de l’humain, elle est la plus souple et solide à mettre en place, elle est la base de tout de l’humain, et elle sait depuis longtemps réaliser l’homme, et on exige que la civilisation parfaite avec l’homme tout également heureux soit réalisé par le système Marianne qui a construit tout des civilisations et du téléguidage moderne.

Condamner l’attitude des dits ‘présidents’ qui dissèquent Marianne, donc l’organisme global, et mettent en péril la sécurité mondiale, l’armée qui les assiste, pour ramener des morceaux disséqués donc de l’ensemble des corps des citoyens du monde pour faire un blindage autour de lui, et s’étonner d’être livré à mettre la sécurité de l’Elysée en péril aussi.
Rappeler la conduite de Manuel Valls qui nous a vendu comme un veau à dépecer, et c’est ainsi qu’on est atteint à ce point dans nos droits et nos vies. On rappelle en lien que vendre quelqu’un c’est illégal, c’est le défaire de ses droits, c’est le traiter en animal ou pis, le livrer au meurtre, livrer le massacre des peuples.

Considérer l’ensemble des personnes qui sont amenées à donner leur avis sur la politique mondiale en votes illégaux forcés, dangereux, payés sur massacres à venir, des personnes trop et mal informées à la fois qui sont à livrer l’homme de manière terrible, relivrant la menace globale sans cesse.
Rappeler que ce n’est pas parce qu’un ‘président’ essaie d’éviter la prison qu’il doit faire peser la menace globale et la menace sur les droits.
Rappeler que le planplan du gouvernement pour parler de politique mondiale consiste à dépecer l’ensemble des populations sur risque global, de manière structurelle, qu’ils y vont comme des cons, et qu’on est très en danger, ils mentent beaucoup, sans cesse. On exige que les professionnels puissent agir en justice contre les plans présidentiels qui nous mettent tous en péril.

Rappeler l’organisation mondiale de la population mondiale tenue sur deux corps de Gaïas qui sont des vraies personnes qui portent sur leur personne, leur vie, les droits humains et que vouloir les défaire, ces deux Mariannes Lili, de leur pouvoir, de leurs droits, de leur corps, de leur vie, c’est défaire l’homme tout en entier, et c’est ce qu’il se passe actuellement.

Dénoncer les ventes d’armes qui sont contractées dernièrement comme signe de malgestion mondiale. On exige que des professionnels compétents soient à l’oeuvre pour résoudre le problème mondial et établir une paix mondiale. Dénoncer la niaiserie qui consiste à faire acheter des armes plutôt que de faire la guerre. Redouter le futur.

Dénoncer comme nos organismes sont piégés, nos gestes piégés pour faire déclencher les massacres par des hommes politiques qui nous font maîtriser par l’armée et nous exécutent pour leur cul, c’est le mot. Dénoncer comme nos vies sont sacrifiées et cela afin que ces messieurs portent l’effort national ou plurinational dans leur lutte, s’arrogeant des distinctions telles fonctions ou légion, ce sur ardoise qu’on a bien souffert pour leur gueule, c’est le mot.

Dénoncer comme chaque famille est piégée et menacée de perdre des personnes jeunes en doublé ou plus pour certains, sur des programmes politiques, la gauche tire ainsi, la droite tire un peu autrement, et de voler les droits des morts en piégeant le droit, puisque les droits des morts protègent leur famille, les nations, et les hommes politiques qui s’arrogent des droits ainsi abattent régulièrement en arguant de devoir ‘faire fonctionner les institutions’, des engins à mort, qui favorisent des régions du monde au détriment des autres et au prix aussi des populations qui perdent les leurs.

Dénoncer comme Marianne qui porte la liberté, qui est la colombe de la paix, on lui porte atteinte et ce comme cela rejaillit encore en atteinte globale. dénoncer les pays qui veulent jouer à chechef et ainsi maîtrisent l’organisme global, des manipulations lourdes qui mettent en péril nos vies, nos libertés.

Dénoncer l’idiotie majeure des populations qui se livrent elles-mêmes au risque de massacre global en disant que l’organisme global est trop cher et en coupant dans la chair, s’étonnant que de toucher à l’organisme global, cela rejaillisse en risque global de massacre.

Dénoncer comme nos organismes sont touchés et auxquels on porte atteinte sans cesse, dont on se demande quand finira l’outrage, nos dos sans cesse piégés, sur des manipulations que se disputent pour le piéger, les différentes nations, jouant la paix du monde.

Dénoncer comme les dénonciations de l’organisme global sont transformées en ordre d’exécution globale par les gouvernements qui n’attendent même pas la nuit pour disséquer et abattre.

Dénoncer le nombre d’idiots qui s’acharnent sur l’organisme global parce qu’ils ont peur d’être abattus comme ils ont servis des guerres pour pouvoir faire des petits T shirts pour leur cul, ça va, y en a assez ? Dénoncer les femmes musulmanes et les autres peuples, pauvres qui ne peuvent plus s’habiller que difficilement quand l’Europe dégueule de magasins à fringues, d’une vie futile et terrible à l’humanité. Dénoncer’ les memecs qui disent vouloir faire de nouveaux organismes globaux et saccager l’ancien parce qu’ils ont peur des massacres qu’ils ont servi et de resservir le risque global ainsi, en joujouant avec leurs enfants à qui est plus responsable que Marianne en forçant Marianne à ne pas se laver, à ne pas se changer, en la forçant à être mutilée. dénoncer l’idiotie flagrante du monde, qui le mène à sa perte.

Dénoncer comme ces idiots exigeant des petits t shirts pour les enfants, font revêtir leurs enfants de la peau des enfants d’ailleurs ainsi, qu’ils font acheminer actuellement en dizaines de millions de migrants, disant se conforter dans des populations d’enfants avec un mode de fonctionnement dynamique qui ne tient pas, et qui a déjà été utilisé depuis la préhistoire et n’a donné que des guerres. On appelle à résoudre par des professionnels compétents la guerre. Dénoncer le risque global qu’ils déclenchent ainsi sans cesse et le bricolage éhonté des gouvernants qui encore déclenchent la catastrophe nationale, servie par une sportive que vient faire son petit besoin pour la patrie. dénoncer que devant les étalages de l’Europe, ce sont les droits des autres peuples qui sont à la vente. Et que les dizaines de millions de migrants enfants viennent vers leurs droits pour survivre, avec des risques de désolidarisation des populations et riches vers qui elles vont et pauvres d’où ils partent, avec des risques pour eux-mêmes terribles. Dénoncer cette logique de voler les droits et de ramener une partie de la population, mais on a volé combien pour qu’il y ait autant de migrants ? Plutôt que de consolider les populations de manière raisonnable. Et de revoir les dettes de l’Europe qui doit s’assagir et cesser d’agir de manière odieuse et terrible aux peuples.

Dénoncer comme il est exigé et piégé des organismes globaux de s’accuser des maux de l’humanité, sur piégeage des politiques qui essaient de se défausser pour rourouler leurs mimiles comme à l’habitude, sur menace de mort sur la plus jeune, donc de mort de plus de la moitié de la population mondiale, ce, dans une période de crise où ils gèrent comme des imbéciles et on ne leur demande pas mieux, c’est déjà assez cher. Disant et c’est faussé, comme ils recadrent sur des populations en fixant sur les noms, qui leur siéent pour cacher leurs errements et es condamnant à la peine de mort ultra-rapide pour leur cul.

Dénoncer les mimiles qui jouent à petit mari ou maquereau ou petit papa des Mariannes et qui taillent dans le bifteck mondial, mettant en péril les peuples pour les avantages des riches. Sur des programmes chers qui défont les populations pour cacher les inconséquences des pays riches sur les autres. Chacun étant amené à être exigé de manipuler, ceci sur altération grave de l’organisme mondial, et donc menace globale caractérisée.

Redénoncer le modèle de l’Europe qui vit sur le massacre et qui, on le rappelle, fait venir au succès économique des populations aussi sur le massacre, et les populations qui émergent actuellement, en grand nombre, ceci est aussi un péril, que l’Europe ressert pour sa gueule. Un modèle de développement faux, à peine compétente, qui ,répandu en grand nombre mène à une menace globale, dont il faut impérativement revoir les façons de faire pour faire cesser cette menace globale et que les peuples ne soient plus livrés aux massacres ou aux épidémies, à la pauvreté, à la mort précoce.

Dénoncer les mimiles qui veulent joujouer à Marianne ou à Asterix, le premier étant nous-même, le deuxième un modèle qui porte la plus jeune et un peu la plus petite, sur des dissections, et des fonctionnement à dit petits dispositifs greffés qui pour fonctionner, demandent massacres. Et de s’opposer, de s’opposer, sur demande d’extermination globale, sur exigence de tribut dont on se demande quelle part de nos vies ils exigent, impunément donc, dans la toute illégalité, ceci mettant en péril l’organisme mondial donc l’ensemble des peuples et de remettre en route la roue d’Auschwitz qui achemine les vies des autres vers l’Occident, notamment sur demande de décapitation des organismes mondiaux parce que ces mimiles voulaient avoir nos vies. On rappelle que si l’organisme mondial a une longue vie, c’est que sa vie protège à travers l’espace et le temps, les populations, de défaire cela, c’est défaire des niveaux de sécurité, qu’ils font lâcher sans cesse. Cette ‘politique’ à peine incongrue, on dirait inepte et terrible, on la dénonce, on veut le travail de professionnels compétents.

Dénoncer la taille de la population mondiale comme un faux argument sans cesse réitéré, utilisé comme levier pour voler et massacrer. Riche pour pas cher. Quelques flingues et c’est joué.

Dénoncer le recalcul qui consiste en un dépeçage global des populations livrées, leurs droits déchus, maintenus à mal, joués à animaux, manipulés au mépris de leurs droits d’êtres humains. Sur risque de menace globale réitérée sans cesse.

Dénoncer les ‘présidents’ nommés parce qu’ils ont un nom à livrer, par les USA et d’autres nations. Exemple Manuel Valls qui livre au risque de manipulation d’esclaves l’ensemble des peuples du monde, et l’ambition de joujouer à se petit manipuler les uns les autres dans le dos, ce, sur risque global, de structure, de droit strict des populations, c’est porter atteinte gravement aux droits, et c’est limité par des peines de mort, et refuser sur menace du système de s’y prêter, ce sur exigence sans cesse, par les gouvernements qui essaient de se protéger le cul, de menace globale, mais juste à bas bruit, mais voir le monde comme il souffre, de ces hurluberlus cachés à mecs sévères pour un peu cher.

Dénoncer les nouveaux aspirants professionnels qui arrivent avec cela des gouvernements : exécuter 3/4 des peuples sur terre pour amener à un développement rapide des populations auxquelles l’Europe est en dette. On rappelle que le modèle européen basé sur le massacre, étendu aux autres populations mène au massacre global. Ces mimiles qui exigent une shoah, avec massacre global qui s’ensuit, en disant : le développement mais pas la shoah, pas la guerre, que les gentils comme on veut parce qu’on a étudié à très cher et on veut zizi panter. Condamner, on n’en peut plus.

Dénoncer les mensonges aux populations des gouvernements, les accusations fausses portées, les promesses impossibles à tenir, les altérations profondes aux droits qu’on aggrave comme un bêta parce qu’on a une cravate, arguer qu’on est élu, c’est faux, en réalité ils sont nommés par les USA, pour leur cul, leur nom qui indique et c’est le prix pour ‘soutenir’ l’effort, ils essaient de s’y soustraire, fragilisant les choses, remettant un peu de menace globale en route, pour leur carrière de gouvernant incompétent, pas mieux que les suivants.

Marianne dénonce ces idiots qui pour jouer à Marianne, la mettent dans le cul en dépeçant les populations toutes, sur risques majeurs sur les plus jeunes en centaines de millions, pour leurs gregreffes de pouvoir, mettre en risque de décapitation totale la population mondiale en risques de massacres étendus, et exiger d’avoir cela à moins cher, un téléphone, une machine à tuer faite à partir des corps humains qu’ils dépècent. ces idiots majeurs qui exigent le sacrifice du système mondial tout entier pour se l’approprier, exigeant sur exigence de massacre global, de guerre totale, la direction parce qu’ils auraient payé, même pas le millionnième du prix des machines, qui organisent le corps, propriété des peuples, comme dûment établi, mais les ririches essaient de s’en approprier davantage sur chantage, menace pesée sur juges, fonctionnaires qu’ils pervertissent, et utilisant des chantages, comme précédemment, sur les pays pauvres, les volant de leurs crédits, les empêchant de faire vivre leurs populations, mené à trahir le monde, espérant obtenir quelque chose pour eux sur livraison aux pays riches, de facilités, de pouvoir, de vies. Cette décadence, dépravation presque, mais ils en assassinent davantage pour nettoyer la devanture, de l’occident qui livre les peuples, sont-ils aveugles, à une menace globale, et qui y vont comme des cons, comme des cons, comme des cons. Ne pas dire le coût en sacrifices de jeunes vies que ces manipulations exigées par l’occident pour se maintenir au prix d’un rachat déjà itéré mais augmenté des populations pauvres dont ils exigent qu’ils vivent à léger, moins sécurisés, pour leur pomme.

On dénonce l’incompétence grave des gouvernants, il est des professionnels compétents, on exige que leur travail puisse être protégé, la loi respectée, les peuples protégés, afin que la justice oeuvre dûment et que cessent les petits arrangements avec la loi qu’ils exigent.

On dénonce les gouvernants à qui on impose pour contrôle de leurs errements, de montrer qu’ils piègent les actes des gens, ainsi ils piègent les toilettes des gens, ceci menant, au degré de piégeage actuel, à l’extermination totale de l’espèce humaine en 4 ans, comme c’est configuré, sauf à pire ! S’étonner de l’état actuel de la population mondiale, déjà malgérée par une Europe qui avait per pour ses fesses et était en réalité en train de se saborder à bien cher, et de saborder l’ensemble tout à même. Et d’exiger de faire davantage, de fragmenter les cerveaux en 5 ou 7 pour partage entre des pseudo dirigeants qui abêtissaient en massacres étendus l’espèce humaine, voilà la malgestion européenne, l’échec cuisant de l’occident qui invite les autres peuples à détruire l’homme tout entier à moins cher encore, on est dans une crise terrible, et ils ne savent que réitérer leurs erreurs. On exige des professionnels compétents.

Dénoncer les ambitions meurtrières de l’Occident, envisager de préparer Belkacem et sa fille au prix de 65 mns de morts, convertis en 400 mns de morts, reconvertis en 560 mns de morts, reconvertis en 800 mns de morts.

Pétition sur change.org

Le risque actuel qui pèse sur l’humanité mené sur falsification des comptes, vente des systèmes de téléguidage, de comptes, corruption de justice, ce risque, nous le dénonçons, et nous exigeons que les gouvernants qui le font peser par leurs programmes présidentiels soient cessés d’agir ainsi sur les peuples qui doivent être protégés par l’exécution d’une justice stricte, et on en appelle même à la sévérité et aux sanctions, au vu de la gravité du risque global auquel nous sommes, nous, tous les peuples, exposés. Nos droits, nos vies, tous en danger, nos esprits, nos corps, violés, soudoyés, leurs sécurités défaites, livrées. Vendre, et ce en parcelles, les systèmes, cela fait vendre nos droits, nos vies, de façon contraire aux droits de l’homme, aux souverainetés. Ceci, en dévaluation du prix de la vie humaine, puisque cette vie semble avoir le prix, et d’une bactérie, approximée au prix du traitement antibiotique, et d’un veau qu’on fait dépecer, qu’on mènerait en boucherie, d’une outre à vider, on ne sait quel âge on a, traité à vieille dame impotente ou bébé à naître ou mort déjà. Les effets sur nos vies de ces manipulations illégales, que l’on ressent sur la menace en accident, cancer, autre maladie qui nous achève, en risque de massacre, épidémie, en attentat, la torture, les maltraitances, les viols, en ce que d’exiger davantage d’esclavage en ce risque de voir réouvrir des camps de concentration, ce, même en Europe, les anciennes tyrannies qui sont annoncées comme en risque d’être appliquées de nouveau, dont même en France. Une forme d’esclavage global qui contraint et force nos mouvements, nos paroles, nos pensées. Nos consciences en danger. La désinformation, la désignation de faux coupables qu’on fait exécuter à peuple entier. Signifier combien la misère du monde est grande, combien il est inquiétant le devenir de ces millions de personnes qui sont à migrer, dont on se demande si on pourra les prendre en charge décemment, ceci en désolidarisation de peuples, donc risque de massacre encore, parmi les pays pauvres. Refuser les néo-colonialismes. Signifier que même en ‘guerre’, ou ‘après’, on doit juger ce qui est volé, exigé de sa vie au peuple qu’on soumet, et que l’occident est tyrannique en ce qu’elle truque les procès et vole ainsi, et se fait déposséder même, en ce nos vies sont toutes liées sur cette Terre qu’il nous faut pacifier pour y vivre décemment, tous heureux et libres des tyrans dont on exige qu’ils soient jugés et si peine de prison il doit y avoir, alors qu’ils y soient conduits. Dénoncer les commandes de vies de condamnés à mort que font les gouvernants d’occident et les autres afin de les faire payer des décisions qu’ils prennent des massacres des peuples. Signifier que les peuples doivent faire face aux exigences de massacre qu’ils ont des peuples. La dette doit être circonscrite de façon digne, il n’est pas nécessaire d’exiger le massacre, la mort précoce pour cela.

Rappeler l’inégalité de distribution des richesses, en ‘traités de guerre’ falsifiés même et irréguliers par essence, ceci le fruit du vol en massacre des vies des peuples, acheminées de manière irrégulière vers l’occident qui lisse ses vies ainsi, l’indignité d’une école, d’une éducation, d’une médecine qui fonctionne à l’utilisation de vies volées, abattues en morts précoces à travers le monde, dont en massacre de peuples pauvres, en épidémies en Afrique. Signifier que la main-mise sur les peuples pauvres par les nations riches doit être punie par la loi, et ces peuples doivent être libérés de ce joug terrible, ces peuples à qui l’on doit le respect vrai et juste de leur souveraineté, de leur dignité. Les ressources, les terres des nations pauvres n’ont pas à être comme annexées aux pays riches qui mentent en disant qu’il serait de nécessité à ce qu’ils soumettent ainsi les peuples pauvres. L’esclavage doit prendre fin. Les esclaves doivent être considérés dans leurs droits, dont à lutter leur condition. La torture doit être abolie. Les torturés doivent être considérés dans leurs droits, dont de lutter ce à quoi ils sont exposés. La peine de mort doit aussi être abolie.

La lutte contre le cancer

Le cancer ou la guerre ? Les deux. L’un entraîne l’autre, mais duquel parlez-vous ? Pour faire un cancer, une guerre, pour le soigner, une autre guerre, sans cesse, l’occident paie son dû en morts à sa réussite de peuple en cancers et autres morbidités et les accidents de voiture démultipliés. Rejetant en pays pauvres les guerres, les pauvretés qu’il ne veut pas subir, sur suivi de’empire colonial, sur contrainte de peuple, renutri par un piégeage des comptes et alimenté par le portail Auschwitz qui achemine les vies abattues précocément en pays pauvres vers l’europe de l’ouest. Auschwitz, penser aus schweiz, vers les banques, où les richesses du monde sont gardées, avec les droits à vivre volés, relargués dans le chocolat. Au lait ou noir ? La suisse lessive au lait les emmerdes dues à ceux qui volent la vie des autres pour profiter de droits étendus ou ne pas payer sa facture, mais voler plutôt que contenir sa dette. la neutralité pour garder ce territoire précieux qui porte en lui le fait de devoir être fragmenté en 4, question éternellement posée, comme on l’a vu à la partition de l’Allemagne, de Berlin, mais aussi l’Inde, Jérusalem, l’histoire d’Israël, de la Palestine.

A Auch vite, c’est une blague sans en être une, de la vitesse des trains, que mec, dis donc, c’est déjà cher, disaient-ils à l’époque, et ça l’est encore.

Parler des dettes de la France qui s’accumulent, et de s’étonner de ce que cela flanche et que cependant on aille encore à davantage de dettes, comme s’il n’était pas évident que le problème avait toujours été mal traité, et qu’on le posait encore mal. Se référer au programme et autres textes précédents. Un emprunt c’est un défaut de couverture de nos vies dans un futur plus ou moins proche et même emprunter au passé est terriblement dangereux pour l’équilibre des peuples, et cela nous fait tomber. Emprunts de guerre, associés à emprunt de civilisation et en regard une situation d’emprunt plus grande sur la deuxième moitié de la France, la plus jeune. C’est pour cela que de signaler que le mec annonce un trou dans le pays, c’est important de savoir ce que l’on a voté, le massacre pour juguler le massacre, voilà ce qui a été voté en France, ou devrait-on dire annoncé sur ce que quelques jeux de mots qui renseignent à peu cher, peut sauver bien des vies. Il est donc essentiel de travailler sur le règlement de la dette afin que les morts ne tombent pas. Ceci en ce que faisant le moins de morts possibles, comme on le sait d’un système Marianne bien géré.

On redoute aujourd’hui que l’épidémie de cancers n’augmente et les routes deviennent de moins en moins sûres.

Parler de l’hérésie d’exiger des prêts pour le monde, afin que de faire perdurer le système de santé, encore. Exiger le massacre pour Heil, heil, heil, heil. En référence de ce qui a pu conduire le monde à ce massacre étendu de 73 mns de morts. Rappeler les emprunts de 800 mns de morts pour le développement exigé au monde en fin de XIXème siècle, afin que de pouvoir développer la civilisation. Rappeler le facteur conversion qui faussement jugule le risque mais l’augmente en faisant dévaluer la vie, ce qui mène à massacre plus aisément. Et il faut toute la patience des pays pauvres à attendre de vivre heureux et libre encore quelques siècles pour ce que l’Europe se taille sur ses millions de morts versés, un développement de qualité. Puisqu’on a échoué en ce XXème siècle et les autres, puisque l’on ‘sait’, prétendent-ils, juguler le risque. Oserait-on dire, de la même façon qu’on y est allé.

Et de distribuer le risque, encore, dans les populations, les dits décideurs ou manipulateurs, qui se battent pour avoir l’ardoise d’honnêteté de la colombe afin de se voir décerner le prix du connard et le prix de la virginité. Une cacophonie ambiante, une espèce de titir à mimile, les milices ‘citoyennes’ qui s’arment encore, voilà la réponse du gouvernement qui s’indigne et qui essaie de rectifier, encore un peu de dachau dans les jambes, et que cela tire moins souvent, mais directement dedans. On voit qu’il y a de la volonté, voilà l’armée qui commence à inquiéter. La police arrive, ils organisent le fait à peu cher, mais pensent en termes de ce que le chechef ne tolérerait de perte que de celle de la patrie toute entière, ce en l’exigeant, mais à caché. De ce fait sans cesse démontré, de cet objectif sans cesse visé, de faire la guerre à la patrie, au monde, afin de ne pas y être traître, qu’à l’humanité toute entière, à soi même, à ses enfants, à ceux qu’on aime et ceux qu’on déteste.